Nouvelle Vague

ASSACRENTIS : Colossal Destruction

(Anesthetize Productions)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

En quasi 20 ans, Assacrentis en est à son deuxième album avec  » Colossal Destruction « . Et il ne faudra pas attendre longtemps pour qu’il nous délivre sa rage et son venin vocal. Le groupe dévaste tout sur son passage, durant les 6 bonnes minutes du titre de départ  » Human zero « . Du blast et de la double-pédale à tout-va, en ne laissant quasiment aucun répit. Néanmoins la demi-douzaine de pistes ne partira pas sur une voie rapide et rectiligne. Si la partie black prenait la part belle de l’ambiance en premier lieu, le mélodique saura s’imposer vers la mi-parcours du deuxième morceau  » Empire’s rebirth « . Une grosse pause délicate, permettant d’offrir davantage de relief à la suite. Celle-ci reprenant parfois la route de la brutalité, tantôt véloce, tantôt lourde. Parfois, c’est une véritable alchimie entre douceur mélodique et puissance black qui nous fera davantage voyager. Un séjour avec Assacrentis, oscillant entre ombre et lumière.

Anthony Rose

Laisser un commentaire