Nouvelle Vague

ARCADIAN

#NVmagZoom

Yoann Pinna, Florentin Cabezon et Jérôme Achermann, le trio révélé par l’émission « The Voice » font leurs bonhomme de chemin avec déjà un album intitulé « Arcadian » très apprécié par le public notamment à travers le titre « Ton Combat » qui compte plus de Huit millions de vues sur YouTube. Un album riche en couleur et en voix sur lequel ce trio vous emporte dans leurs folie “arcadienne”.

 

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

On s’est rencontré sur Paris dans une jam session, un bar où n’importe quel artistes ou musiciens peut venir jouer. On a très vite accroché parce que parmi nous il y en avait qui faisait de la guitare du piano et de la percussion donc on était bien partie pour faire un groupe.

 

Pourquoi avez vous Choisi de vous faire appeler Arcadian ? Ce nom aurait t-il une signification particulière ?

En fait ce nom nous vient d’un roman, « Les Derniers Jours de Paris » de Nicolas d’Estienne d’Orves dans lequel il raconte que dans les sous sol de Paris, il existait une sorte fratrie des libres penseurs qui s’appelaient ‘’Les Arcadians’’ et qui réfléchissaient sur l’avenir artistique de la ville de Paris. Vu qu’on jouait à une époque dans les métros ont a fait un rapprochement d’où Arcadian.

 

Parlez nous de votre expérience dans « The Voice »…

C’était juste extraordinaire! On ne pensait pas arriver jusque là, on était partie juste pour les auditions à l’aveugle et step by step on est arrivé aux demi-finales. On a rencontré des artistes incroyables et au niveau professionnel ça nous a permit de nous améliorer parce qu’avant on avait l’expérience du métro mais de grande scène comme The Voice, on avait pas l’habitude. On a passé de super bon moment.

 

Quels sont vos liens maintenant avec votre coach Mika ?

Avec Mika on a gardé de très bons liens, il nous a beaucoup apporté. On se croise très peu parce que c’est un artiste très prisé, très demandé et pas qu’en France mais aussi à l’étranger. C’est un artiste qui reste très à l’écoute et nous sommes persuadés qu’il n’hésiterait pas à nous coacher encore, si besoin.

 

Comment votre tout premier album, sorti en avril 2017, a été accueilli ?

Seul le public pourrait répondre à cette question puisque c’est eux la cible en fait. Mais je pense que l’album à été très bien accueilli parce qu’on a beaucoup de retour, les gens nous envoient pleins de messages et nous dises combien nos chansons leur parlent. Et quand on voit des gens chanter nos chansons en chœur pendant nos concerts, c’est vraiment un signe qui prouve que nos objectifs sont en train d’être atteints.

 

Qu’est ce que c’est la folie arcadienne ?

Il n’y a pas une réelle explication. On va dire que c’est une expression qui nous définit en tant que jeunes, c’est notre manière d’être. On aime profiter de la vie et c’est toute l’énergie qu’on dégage sur scène qui justifie un peu cette expression.

 

Est ce qu’il y a des artistes avec qui aimeriez collaborer sur vos prochains disques ?

Oui il y a beaucoup d’artistes locaux, comme Stromae, Vianney et d’autres artistes un peu plus “high level” avec qui on rêve de travailler tels que Ed Sheeran et Charlie Puth.

 

Vous écrivez vous-mêmes vos chansons ?

Nos chansons on les écrit avec une équipe d’auteur et compositeur avec qui on travaillait bien avant The Voice. Parmi eux il y a, Laurent Lamarca, Ben Mazué et Jean Étienne Maillard. Ce sont des personnes vraiment adorables qui ont très vite compris notre univers et les thèmes qu’on voulait aborder. C’est un vrai plaisir de travailler avec eux.

 

Quels sont vos goûts et vos influences musicales ?

Nous avons des influences diverses. Yoann aime plus le reggae et l’urbain, Jérôme lui, le folk et moi (Florent), j’aime beaucoup plus la pop et le rock. On écoute pleins d’artistes chacun selon nos goûts musicaux et c’est ce qui fait un peu notre force. Chacun apporte sa touche personnelle à notre musique.

 

Sampras Wetcheme

Le 14/04/18 à la Palestre – Le Cannet (06).

www.arcadian.fr

Laisser un commentaire