Nouvelle Vague

AMERICA

ZOOM-America

La venue du groupe America aux Nuits du Sud à Vence est très certainement l’un des grands événements de ce festival. Ce groupe de folk rock a été fondé en 1970 en trio, puis est devenu un duo, toujours composé aujourd’hui de Gerry Beckley et Dewey Bunnell. America est surtout connu pour ses tubes incontournables : « I Need You », « Tin Man », « Lonely People », « Ventura Highway », « You Can Do Magic », « A Horse With No Name » et « Sister Golden Hair ». Dewey Bunnell a accordé à Nouvelle Vague une interview exclusive dans laquelle il évoque le concert du 1er août à Vence et la carrière du groupe.

 

Pouvez vous nous dire quelques mots sur les chansons que vous allez interpréter à Vence ?

Durant le concert, seront présentés des titres variés venant de nos diverses réalisations au fil des années et cela ira du premier album « America » à notre dernier opus « Back Pages ». Nous avons évidemment prévu beaucoup d’extraits de notre « Greatest hits ». Nous espérons également pouvoir utiliser nos vidéos afin d’ajouter une partie visuelle à nos chansons.

 

Durant plus de quatre décennies, vous avez composé de magnifiques tubes connus de tous. Quel a été le secret de America pour durer aussi longtemps et conserver un aussi grand succès ?

Depuis le début de notre amitié, alors que nous étions de jeunes adolescents, nous avons voulu être des chanteurs-auteurs-compositeurs et créer notre propre musique pour les gens de notre génération. Nous avions l’espoir de pouvoir nous inscrire dans la durée en composant des mélodies fortes et des textes qui pourraient rester.

 

Vous avez commencé votre carrière au tout début des années soixante-dix ; que pensez vous de l’évolution du métier de musicien ?

Il a évolué de manière assez drastique depuis nos débuts en Angleterre. L’avènement de l’ère digitale a changé la manière dont nous enregistrons et la façon d’accéder à la musique. Mais les éléments qui composent l’écriture des chansons sont restés sensiblement les mêmes. La relation entre les artistes et les maisons de disques a elle aussi évoluée du fait de la musique en téléchargement et en streaming.

 

Dans votre premier album, il y avait votre plus grand succès « A Horse With No Name » et celui ci a conduit directement le groupe vers une grande célébrité. Cela ressemble vraiment à un conte de fées !

Oui, et la chanson elle-même est aussi une sorte de conte de fées car elle raconte les images entrevues et les sons entendus durant un voyage imaginaire à travers le désert. Et, de mille façons, le succès du groupe a été un conte de fées devenu réel depuis la sortie du premier album.

 

Quand vous n’enregistrez pas ou quand vous n’êtes pas en tournée, quels sont vos hobbies ?

J’aime passer mon temps libre dans la nature, en pêchant ou en faisant des photos de la flore et de la faune.

 

Raymond Sérini

Le 01/08 au Festival des Nuits du Sud – Vence (06)

www.venturahighway.com

Laisser un commentaire