Nouvelle Vague

A Venir : JACQUES GAMBLIN ET LAURENT DE WILDE SEXTET

Des notes et des mots. Comment pouvait-on mieux les mêler qu’avec ces deux pointures du théâtre et du jazz. L’idée vient d’une suggestion de Denis Le Bas, directeur de « Jazz sous les pommiers » à Coutances (50), pour inaugurer son festival en 2011. Et cela fonctionne tellement bien que les sept compères font tourner ce spectacle dans toute la France. Un homme qui écrit des mots cherche la musique qui va les faire sonner. Une musique qui peu à peu va devenir « Lady Jazz ». On peut mettre du rythme dans les phrases tout comme dans la musique, les mots de Gamblin sonnent, swinguent, slament, les notes de De Wilde jazzent, frétillent, riment. Le piano, la voix, mais aussi la trompette, la basse, le saxo, la batterie et même les platines du DJ se mixent les uns aux autres en un cocktail groovy jubilatoire, à consommer sans modération. A noter que certains textes sont extraits de conversations entre de Wilde et Herbie Hancock. Une création qui va bien au-delà du seul public du jazz et c’est sa force.

Jacques Lerognon

Les 25 & 26/01 au théatre de Grasse (06)

www.theatredegrasse.com

 

Laisser un commentaire