Nouvelle Vague

a.P.A.t.T.

zoom-apatt-web

a.P.A.t.T. (à prononcer comme vous voulez, c’est justement le but recherché) est à la base un groupe de Liverpool mêlant des influences radicalement diverses à la manière de groupes du genre Mr. Bungle, Frank Zappa, Devo, The Chap ou encore Secret Chiefs3 (dont un des membres fait activement partie). Condensé et éclaircissements avec le chanteur du groupe, le Général Midi.

 

Comment vous-êtes vous rencontrés ?

Ce projet dure depuis environ 10 ans et à l’origine, il s’agissait surtout d’enregistrer, donc ça dépendait surtout de qui était disponible. Pendant de nombreuses années, ça s’est passé comme ça, puis ça a lentement évolué en performance scénique. Depuis, certains sont partis, de nouveaux sont arrivés, et en ce moment, les personnes qui font partie du groupe sont des gens que j’ai sélectionnés qui sont de bons interprètes et de toute manière des amis. C’est fréquent en fait, mais vraiment beaucoup de gens ont fait partie du groupe, on doit bien avoir plus de 20 ex-membres donc ça se renouvelle pas mal.

 

Vous tournez beaucoup ?

Pas trop. Normalement, si on fait un disque, on a tendance à rester enfermés pendant 3 ans et c’est pourquoi il n’y a rien eu de 2012 à 2015, parce que nous composions ce nouvel album, ce qui a occupé tout notre cerveau, mais à la minute où nous l’avons terminé, nous étions très motivés de le montrer aux gens, comme tous les groupes. Nous sommes venus le jouer l’année dernière mais les membres n’étaient pas les mêmes. Aussi, on l’a pas mal modifié pendant la tournée. Il se peut que l’on soit 4 un soir, 6 le suivant, parce qu’on passe prendre des gens sur le chemin avec qui on travaille…

L’année dernière, nous n’avions que des promos et l’album est sorti entre temps, donc on est là avec nos vinyles cette fois-ci, c’est pourquoi nous faisons une vraie tournée.

 

Un environnement en perpétuelle évolution…

Je préfèrerais que ce ne soit pas le cas et que ce soient les mêmes membres tout le temps… par exemple, ce soir, nous sommes tous les 7, ce qui est génial !

 

Quels sont vos plans pour l’avenir ?

Nous ressortons dans quelques mois notre discographie en CD sur un label italien qui s’appelle Alt. Rock donc j’imagine qu’on va revenir tourner vers avril/mai [2017] en Italie, et vu que la France est sur le chemin…

Nous profitons aussi d’être à Nice quelques jours pour enregistrer de nouveaux morceaux parce qu’il est très rare qu’on soit tous les 7 et j’ai emmené mon studio pour l’occasion.

Nous venons aussi de terminer un film interactif de 30 minutes qui s’appelle « Pinkfish » [« Poisson Rose »]. On en joue la musique mais aussi des acteurs font leur entrée en scène et le poisson sort littéralement de l’écran pour venir jouer avec le public. Ça fait un an qu’on le peaufine et on espère amener ça en France parce qu’on n’a fait ça qu’en Angleterre pour le moment, c’est assez contraignant à transporter et monter. De plus, nous adorons jouer en France parce que les gens semblent être plus attentifs à notre musique qu’ailleurs pour une raison étrange, probablement l’élément dadaesque. Les gens dansent même sur nos morceaux. Les gens ne dansent jamais dessus en Angleterre, c’est très rare.

Christopher Mathieu

www.apatt.com/

#NVmagZoom

Laisser un commentaire